Le bois de Harre est un domaine privé de 500 hectares traversé par de nombreux chemins et sentiers. Des itinéraires empruntés depuis toujours par les promeneurs et cavaliers. Un patrimoine commun qu’Ecolo veut sauver.

En 2010, à la demande du propriétaire du lieu, la Commune de Manhay demandait au Collège provincial de déclasser un ensemble de chemins pour y empêcher le passage du public.

A cette époque, la Province refusait le scenario pour la plupart de ces chemins.

L’année dernière, la décision provinciale était cependant annulée par le Conseil d’Etat avec, pour conséquence pour la Province, de devoir reprendre une nouvelle décision.

Un an après, remarque Jean-Philippe Florent, conseiller provincial Ecolo, le Collège provincial n’a toujours pas pris de décision.

Pire, il semble maintenant se diriger vers la suppression des sentiers ! Après avoir bâclé sa décision de 2011 favorable aux chemins, le Collège se prépare à manger son chapeau et à donner son accord au déclassement. Jean-Philippe Florent à la députée provinciale, Thérèse Mahy : “ne pensez-vous pas qu’il conviendrait de sauvegarder ces sentiers ? Où est la logique ? Une fois la Province choisit de les maintenir, maintenant elle les supprime. Même si un chemin public est créé pour relier Harre à Deux-Rys, tous les autres seront perdus. Pour Ecolo, il est tout à fait regrettable de privatiser ainsi ce patrimoine commun”. Regrettable et incompréhensible !

Dans la presse :

La Meuse : http://www.lameuse.be/1608841/article/2016-06-26/manhay-les-chemins-du-bois-de-harre-seront-majoritairement-privatises (notamment)

Share This