Considérant que :

  • Le transport par train est un mode de déplacement particulièrement efficace pour tous et plus particulièrement pour les étudiants qui se rendent chaque semaine à la Haute-Ecole ou à l’Université ;
  • dans le cadre du prochain plan de transport qui prendra cours le 10 décembre prochain, la SNCB planifiait la mise en place d’un train direct vers Liège spécialement destiné aux besoins des étudiants et l’avait formellement annoncé lors du dernier « Roadshow »;
  • dans son « Rapport d’analyse du plan de transport 2017», la Cellule ferroviaire du Service public de Wallonie 1 précise que « Le pic de fréquentation lié aux déplacements des étudiants vers les différents sites d’enseignement supérieur le dimanche soir est un phénomène connu. Lors des Roadshows menés dans les différentes provinces dans le cadre du Plan de Transport 2014, la nécessité de mettre en place des solutions visant à améliorer le confort des voyageurs lors de ces pics d’affluence a été soulignée à plusieurs reprises. » ;
  • dans l’horaire qui prendra cours en décembre, les correspondances à Marloie entre l’IC venant d’Arlon et le train local allant vers Liège sont abandonnées. Le temps d’attente à Marloie sera désormais de 58 minutes ;
  • dans ces conditions, la relation d’Arlon à Liège (Guillemin) prendra entre 3 heures 8 (via la ligne de l’Ourthe – ligne 43) et 2 heures 43 (avec changement à Namur) ;
  • le train direct annoncé par la SNCB devrait quitter Arlon, à 19 heures 03 pour rejoindre Liège en 2 heures dix ;
    ce parcours était annoncé jusqu’il y a quelques jours par le simulateur des nouveaux horaires mis à disposition par la SNCB avant d’être supprimé ;
  • La circulation des trains est suspendue le week-end sur les lignes 165 – 167 entre Virton et Arlon ;
    la section Virton – Arlon compte cinq gares et points d’arrêt qui désservent des communes fortement peuplées (plus de 50.000 habitants) ;
  • que le dernier bus TEC de la ligne 1011 vers Liège quitte Athus à 16:45 pour arriver à Liège au plus tôt à 19 heures 07 ;
    Le train direct permet de gagner quinze minutes et 33 sur un parcours via Namur ;
  • plus globalement, au moment où le service des trains va passer à une fréquence horaire en semaine entre Virton et Arlon, le train direct destiné aux étudiants permettrait de populariser cette amélioration sensible auprès de la population et d’inciter un plus grand nombre de personnes à recourir au train, plutôt qu’à la voiture, le dimanche mais aussi en semaine ;
  • pour nos jeunes concitoyens et leurs parents, le train direct offrirait un surcroît appréciable de confort (sans rupture de charge, sans attente longue de la correspondance) tout en réduisant semaine après semaine l’impact carbone du retour des étudiants vers Liège ;

Le Conseil provincial du Luxembourg

Demande instamment à la SNCB :

  • De maintenir le train direct du dimanche soir entre Arlon et Liège ;
  • D’en établir le départ à Virton.

Adresse la présente, pour réponse, suivi ou relais :

  • Au Ministre fédéral de la Mobilité, chargé de la Société nationale des chemins de fer belges, Monsieur François Bellot,
  • Au Ministre wallon de la Mobilité et des Transports, Monsieur Carlo di Antonio,
  • Au CEO de la SNCB, Madame Sophie Dutordoir,
  • A la direction de la SNCB Voyageurs,
  • A l’ombudsman de la SNCB,
  • Au Comité consultatif de la SNCB,
  • Aux députés fédéraux et régionaux issus de la province de Luxembourg,
  • Aux autorités communales des villes d’Arlon, Marche, Virton et des communes d’Aubange, Habay, Libramont, Messancy et Musson dont les habitants seraient les premiers favorablement touchés par cette amélioration du service de la SNCB.

Jean-Philippe Florent, conseiller provincial

Share This