Affaiblie électoralement, la coalition cdH/PS peut arithmétiquement être reconduite la Province, c’est un fait. Mais c’est un signal d’une grande médiocrité qui est envoyé au citoyen luxembourgeois. La précédente législature a démontré toutes ses limites : abandon par le Collège du dossier Vivalia 2025, prise en compte beaucoup trop timide de l’enjeu climatique, aucune réflexion de fond sur la réforme des provinces ni sur la politique de subsides,…
Pourtant le Collège provincial aurait eu grand besoin d’un nouveau souffle.

Une coalition et une politique identiques, c’est le menu un peu triste et peu réjouissant qui est proposé au lendemain des élections. Pas sûr que l’institution en ressorte grandie.

ECOLO Luxembourg qui vient de doubler son nombre de sièges au Conseil Provincial était prêt à assumer ses responsabilités et à insuffler un nouvel entrain à la Province, basé sur la transition écologique et la bonne gouvernance. Aucun contact, ni aucune réflexion n’ont été entrepris. Qu’à cela ne tienne, les quatre conseillers ECOLO sont motivés plus que jamais pour défendre le projet écologiste depuis les bancs de l’opposition.

Cécile Thibaut
Jean-Philippe Florent
Pour ECOLO Luxembourg.

Share This