Jean-Philippe Florent sera la tête de liste Ecolo pour le prochain vote à la Région, tandis que sa première suppléante sera la Marchoise Nicole Graas.

Cette désignation est particulièrement importante pour Ecolo. En effet, pour la première fois, les électeurs luxembourgeois seront beaucoup mieux représentés au Parlement wallon, par un scrutin plus proportionnel. C’en est fini du quasi monopole des plus grands partis auquel le Conseil d’État a mis un terme à la suite du recours déposé par Ecolo à la veille des élections régionales de 2014. Qui plus est, la représentation sera d’autant plus proportionnelle que l’augmentation de la population donne au Luxembourg un élu de plus qu’auparavant. Ce seront désormais 6 élu-es luxembourgeois-es qui siègeront au Parlement wallon.

« Le moment est historique, précise Jean-Philippe Florent. Et nous avons bon espoir de répéter en mai, lors des scrutins à la fois européen, législatif et régional, la forte progression qu’Écolo a enregistrée lors des communales du 14 octobre dernier, poursuit-il. Cette ” vague verte ” a démontré que les électeurs nous font confiance ! »

« Plus que jamais, les enjeux du climat, de justice sociale, de qualité de l’emploi ou encore de préservation de la santé et de l’environnement demandent d’en finir avec des mesures superficielles pour s’attaquer au fond des problèmes et initier un véritable changement de système », assure Jean Philippe Florent.

Les militants d’Ecolo Luxembourg ont également désigné Cécile Thibaut (1e effectif) et Olivier Vajda (1er suppléant) de Marche pour conduire la liste Chambre.

« C’est une liste de combat qui doit encore être complétée. L’élection n’est pas certaine mais elle n’a jamais été aussi probable ! Nous y croyons et nous mènerons la campagne avec cet objectif bien présent à l’esprit », promet la sénatrice.

« Après quatre années de coalition suédoise au gouvernement, il y a beaucoup à faire pour améliorer la situation de toutes et tous dans nos régions rurales. La justice sociale, le train, la poste, la santé ou encore les hôpitaux sont des dossiers qui se débattent à la Chambre. Je suis impatiente d’y entrer pour défendre la qualité de vie dans la Belgique rurale », conclut-elle.

Share This