C’est un militant de l’ombre qui entre dans la lumière.

En effet, Jacques a rejoint Ecolo depuis longtemps (2012).

Jacques est bien connu à Houffalize pour son engagement au sein du secteur touristique, il est l’ancien président du SI Ourthe supérieure. Il a quitté ses deux fonctions suite au projet d’extension d’un site touristique sur une zone Natura 2000 et classée en intérêt paysager.
« Bon sang ne saurait mentir, Jacques est un écologiste convaincu de la première heure » se félicite Cécile Thibaut.

Jacques Delacollette est aussi et surtout secrétaire syndical à l’OBGL (frontaliers belges au GDL) et conseiller EURES pour l’OGBL.
« Il sillonne à ce titre toute la province et maîtrise et défend les intérêts des belges travaillant au GDL. La mobilité est au coeur de ses préoccupations, notamment les lignes ferroviaires rurales, mais les questions liées aux aides pour les plus démunis font parties des combats qu’ils mènent au sein de son syndicat. C’est un formidable soutien pour notre liste  » insiste la sénatrice.

« Lorsque j’ai été sollicité par Cécile Thibaut, j’ai demandé un délai de réflexion. Il est vrai que je dois avoir une certaine réserve dans mon métier. J’ai 55 ans et au fond de moi, je souhaitais depuis un petit temps prendre mes responsabilités, car il ne suffit pas de revendiquer, il faut aussi s’engager » déclare Jacques Delacollette.

Il ajoute « La fiscalité, c’est l’outil qui permet la vie en société et il ne peut y avoir de justice sociale et climatique sans une justice fiscale juste. C’est le moteur de mon engagement chez Ecolo ».

Jacques Delacollette sera 5e suppléant sur la liste chambre aux élections du 26 mai.

Share This