Brigitte Pétré cheffe de groupe Ecolo au niveau provincial, a interpellé le collège ce vendredi 29 novembre sur la nécessité d’un centre multidisciplinaire pour aider les victimes de violences sexuelles en province de Luxembourg.

Elle s’appuie sur des études expliquant que les victimes de violences sexuelles qui recevaient des soins multidisciplinaires étaient meilleures, qu’elles récupéraient plus rapidement et risquaient moins de subir de nouvelles violence. De plus l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande que chaque victime reçoive ce type de soins aussi vite que possible après l’agression.

Il existe trois Centres de Prises en charge des Violences Sexuelles (CPVS) qui se trouvent à Gand, Bruxelles et Liège et bientôt trois supplémentaires vont voir le jour à Charleroi, Anvers et Louvain. Ces centres proposent une prise en charge médicale, médico-légale ainsi qu’un soutien et un suivi psychologique aux victimes. Si la victime le souhaite, elle peut déposer plainte le jour-même, la police se rendant directement à l’hôpital pour l’audition.

Suite à l’interpellation de Brigitte Pétré, le Président du collège provincial va interpeller la ministre de l’égalité des chances, Nathalie Muylle pour que la Province puisse bénéficier d’un financement pour accueillir ce type de centre en Luxembourg. Notre cheffe de groupe Ecolo sera attentive aux réponses apportées.

Share This