Ce vendredi 22 janvier 2021, lors du conseil provincial, Véronique Burnotte interpellera la Députée madame Hannard au sujet du devenir de la Cellule du Développement Durable.

Retrouvez ci-dessous l’intégralité de son intervention :

« Madame la Députée,
Le Ministre Philippe Henry vient d’octroyer 18 millions d’euros pour soutenir 181 communes en région wallonne dans le cadre de leur Plan d’Actions pour l’Energie Durable et le Climat (PAEDC). En province de Luxembourg, c’est un carton, puisque 42 communes sur 44 voient leur projet financé.
Enveloppe totale au niveau de la province: 4,32 millions € pour ces communes et pour quatre structures supra-communales: la Province, le GAL du Pays de Famenne et le GAL de l’Ourthe et le Parc Naturel de Gaume.

Pour rappel, un appel a été lancé au mois d’octobre et couvrait deux volets :

▪ inciter les pouvoirs locaux à engager un·e coordinateur·trice en vue de piloter la réalisation, l’actualisation ou l’élaboration de ce plan d’actions, dans le cadre de leur engagement dans la Convention des Maires ;
▪ venir en soutien à la réalisation d’investissements des pouvoirs locaux en faveur de projets existants ou en cours de création.

Ces soutiens sont des investissements pour le futur et permettront à la Wallonie de s’engager dans sa transition énergétique.
Si la Province a été en mesure de préparer rapidement une proposition suite à l’appel de la Région et à emporter un tel succès, c’est très probablement grâce à la Cellule de Développement Durable dont vous avez la charge et qui travaille depuis plusieurs années, entre autres choses, à appuyer les communes dans leur démarche de travail sur leur PAEDC.

Le travail d’accompagnement effectué par le personnel de cette Cellule a régulièrement été qualifié de crucial dans notre assemblée provinciale, particulièrement pour les petites communes qui n’ont souvent pas les moyens matériels et humains de s’engager dans une telle démarche.

Par rapport à cette bonne nouvelle, il reste cependant une grosse interrogation : pourquoi la Province de Luxembourg décide-t-elle de démanteler sa Cellule de Développement Durable alors que celle-ci a aidé activement (et de manière efficace, visiblement) les communes luxembourgeoises à monter leurs projets? Comment la Province va-t-elle sans cette cellule, honorer son rôle de structure supra-communale POLLEC alors qu’elle reçoit de la Région pas moins de 334.000€ pour accompagner les communes et faire des investissements de travaux énergétiques ? Comment assure-t-on dans un tel contexte que le personnel très spécialisé et engagé qui a largement contribué à gagner ces financements restera motivé et engagé pour exécuter le programme dans le laps de temps imparti par la Région (les montants doivent être engagés dans un délai de moins de 18 mois, d’ici juin 2022) ?

Lors de notre séance budgétaire du mois d’octobre, nous avons appris que le Collège souhaitait faire disparaître la Cellule de Développement durable rapidement pour l’intégrer en partie dans le nouveau Service technique provincial. Comment la transition sera-t-elle assurée ? Ce nouveau Service sera-t-il en mesure d’assurer très rapidement le suivi ?
La Province est bien sûr amenée à repenser ses missions. Mais très clairement, s’il y a bien une mission à garder c’est le soutien supra-communal au climat.
D’avance je vous remercie. »

Véronique Burnotte
Conseillère provinciale

Share This